Marie, Magdelaine Robin



Acte de Naissance
Saint Père en Retz: le 29 novembre 1810


L'an mil huit cent dix le vingt neuf novembre an sept de l'empire,
par devant nous Sauvaget, Maire officier de l'état civil de la
commune de Saint Père en Retz cinquième arrondissement du
département de la Loire Inférieure,
s'est présenté Jean Robin, métayer, âgé de quarante un ans
demeurant au Chatellier, lequel nous a montré un enfant du
sexe féminin, né hier, à une heure après midi, au dit lieu du
Chatellier en cette commune de Saint Père en Retz de lui dit
comparant et de Jeanne Maindin sa femme âgée de trente
sept ans et auquel enfant il a déclaré vouloir donner les
prénoms de Marie Magdeleine.
Les dites déclararation et présentation faites devant Jean Leduc,
ainé, maréchal, âgé de cinquante cinq ans, demeurant en cette
ville ami du comparant et de Pierre Robin laboureur âgé de
trente un ans, demeurant au dit lieu du Chatellier oncle au
paternel de l'enfant les deux témoins sur ce requis et appellés,
clos sous le seing de Jean Leduc et le notre seulement le père
et l'autre témoin ayant déclaré ne savoir signer de ce enquis après
lecture faite en mairie à Saint Père en Retz les dits jour, mois et an que devant.

Jean Leduc l'ainé A Sauvaget maire

Saint Père en Retz: N 1810 p15/19
Acte de Mariage
Saint Père en Retz: le 11 juin 1833


L'an mil huit cent trente trois le onzième jour du mois de juin à dix heures
du matin, par devant nous Eugène Joseph Aubinais, maire, faisant les
fonctions d'officier de l'état civil de la commune de Saint Père en Retz, chef
lieu de canton, département de la Loire Inférieure, sont comparus en notre
maison commune, François Louis Rondineau laboureur, âgé de trente trois
ans passés du onze mars dernier, ainsi que nous nous en sommes assuré par son
acte de naissance, déposé aux archives de notre mairie, natif de cette commune
et y domicilié, demeurant chez son père au village de l'Enerie, fils majeur de
François Rondineau, laboureur, ci-présent et consentant au dit mariage, et de
Jeanne Naud ses père et mère d'une part.
Et Marie, Magdelaine Robin, fille de labeur, âgée de vingt deux
ans passés du vingt huit novembre dernier, ainsi que nous nous en sommes
assuré par son acte de naissance, déposé dans nos archives, native de cette
commune, et y domiciliée, demeurant chez son père à la métairie du Châtellier,
fille majeure de Jean Nicolas Robin, laboureur, ci présent et consentant
au dit mariage, et de défunte Jeanne Maindin, décédée en cette commune
le douzième jour du mois d'octobre de l'an mil huit cent quinze, ainsi que le
constate son acte de décès, ses père et mère d'autre part.

Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux,
et dont les publications ont été faites devant la principale porte de notre
maison commune; savoir: la première le dix neuvième jour du mois de mai de
l'an mil huit cent trente trois à l'heure de midi, et la seconde le vingt sixième
jour du même mois présente année. Aucune opposition au dit mariage ne
nous ayant été signifiée, faisant droit à leur réquisition, après avoir donné lecture
de toutes les pièces ci-dessus mentionnées et du chapitre six du titre du code civil
intitulé du mariage avons demandé au futur époux et à la future épouse
s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme, chacun d'eux ayant répondu
séparément et affirmativement déclarons au nom de la loi, que François Louis
Rondineau, et Marie Magdelaine Robin sont unis par le mariage.
De quoi nous avons dressé acte en présence de Louis Rondineau, laboureur, âgé
de cinquante huit ans, demeurant à la Fouassousière, commune de Chauvé,
oncle de l'époux au paternel, et de François Coindet laboureur, âgé de
trente quatre ans demeurant au village de l'Enerie en cette commune, beau
frère par alliance de l'époux; et Etienne Robin, laboureur, âgé de soixante deux
ans, demeurant au Châtellier, en cette commune, oncle de l'épouse au paternel, et
Jean Robin laboureur, âgé de vingt cinq ans, demeurant aussi au Châtellier, frère
de l'épouse; lesquels après qu'il leur en a été donné lecture, ont déclaré ne le savoir signer,
ainsi que les parties contractantes.

E.J. Aubinais

Saint Père en Retz: M 1833 p5/12
Naissance de Jean, François Rondineau le 16 décembre 1840 à Saint Père en Retz (44)
Acte de Décès
Saint Père en Retz: le 13 novembre 1847


L'an mil huit cent quarante sept, le treize novembre à sept
heures du matin, par devant nous Etienne Flandrin, Maire, officier de l'état
civil de la commune de Saint Père en Retz,chef lieu de canton, arrondis-
sement de Paimboeuf, département de la Loire Inférieure, sont comparus
Pierre Brisson, âgé de quarante sept ans, et Jean Mellerin, âgé de quarante quatre ans,
tous les deux laboureurs et demeurant ensemble à l'Aînerie en cette commune,
cousins germains par alliance à la défunte ci après, lesquels nous ont
déclaré que le jour d'hier à six heures du soir, Marie Robin, cultivatrice,
âgée de trente sept ans, née en cette commune, fille des feus Jean
Nicolas Robin
et Jeanne Mindin, veuve à son décès de François
Rondineau
, tous décédés en cette commune, est décédée à l'Aînerie
en cette commune ainsi que nous nous en sommes assuré. Lecture
faite du présent acte aux comparants, nous l'avons signé en leur
présence, aucun d'eux n'ayant su le faire, de ce enquis.

Flandrin

Saint Père en Retz: D 1847 p11/14