Pierre Séjourné



Acte de Mariage
Saint Mars de Coutais: le 15 janvier 1704


Le 15e jour de janvier 1704 ont été reçus à la bénédiction nuptiale par moy vicaire ssigné Piere Séiourné fils de Jan Séiourné et de defuncte Marie Philbert; et Martine Bichon fille de deffunct Mathurin Bichon et de Marguerite Gouy, decretée de justice par la jurisdiction de cette parroisse de St Mars de Coutais le 28e jour de décembre 1703 signé M. Vrignaud greffier, après trois bans faits aux prones de nos grandes messes sans aucun empechement canonique venus à notre connoissance les 30e decembre 1703, 1er janvier et 6e du même mois présente année 1704 les dits bans controllés au Port St Père le douzième janvier 1704 signé Rouez le tout en présence de Jan Séiourné père, et Toussain Lanzeau cousin germain de l'époux, et Jan Gouy oncle et Jacques Morineau cousin germain de l'épouse qui ne signent sur ce requis. Signé à la minute.

Goupil vicaire


Naissance de Jan Séjourné le 5 décembre 1704 à Saint Mars de Coutais (44)
Acte de Mariage
Sainte Pazanne: le 18 novembre 1721


Le 18e de 9bre 1721 j'ay vicre sous solennellement epouzé Pierre Séjourné veuf de Martine Bichon de la paroisse de St Mars de Coutais d'une part et Marie Guerin veuve de Guillaume Cherpentier de cette paroisse après les bans canoniquement publiez tant dans cette paroisse qu'en celle de St Mars sans empechement n'y opposition venüe à connoissance veu le certificat du sr Lhoste vicre de St Mars en datte du 16e 9bre present ans que dessus en présence d'Etienne Rondeau, de Medard Padioleau et de Jan Richer parents du marié et d'Yves Plantive, François Cherpentier et de Pierre Rousseau parents de la mariée qui tous ont déclaré ne scavoir signer.

Pierre Le Dilly ptre vicre


Acte de Décès
Saint Mars de Coutais: le 14 août 1736


Le quatorzième jour d'aoust 1736 a été inhumé dans le cimetière par moy vicquerent soussigné le corps de Pierre Séjourné vivant époux de Marie Guérin agé d'environ soixante ans decedé d'hier à la métairie de la Gate, et ce en présence de Jan Séjourné fils, Syphorien Blanchard, et de Julien Loerat qui ne signent de ce enquis, ainsi signé à la minute.

P. Chambily vicquerent