Ferdinand, Pierre Sécher



Acte de Naissance
La Jumellière: le 23 janvier 1883


L'an mil huit cent quatre vingt trois, le vingt trois janvier à
dix heures du matin, devant nous Jacques Marais adjoint au Maire fai-
sant par délégation les fonctions d'Officier de l'Etat-Civil de la com-
mune de La Jumellière canton de Chemillé arrondissement de Cholet
département de Maine et Loire, et à la Mairie est comparu, Pierre Secher,
menuisier, âgé de trente et un ans domicilié en cette commune; lequel
nous a présenté un enfant du sexe masculin, né cejourd'hui, à trois
heures du matin, en la maison qui fait son domicile au bourg de cette
commune
de son légitime mariage avec Marie-Madelaine Joséphine
Caroline Garraud
, sans profession, âgée de vingt et un an domiciliée en
cette commune; auquel enfant il a déclaré donner les prénoms de
Ferdinand Pierre. Ces présentation, et déclaration faites en présence de
de Charles Garraud, menuisier, âgé de cinquante ans grand-père de l'en-
fant, domicilié en cette commune, Pierre Davy, boulanger, âgé de
cinquante ans parrain de l'enfant, domicilié en la commune de
St Lézin; lesquels après lecture faite ainsi que le père de l'enfant
ont signé avec nous.

Davy Sécher Pierre Marais adjoint Gareau Charles

La Jumellière: NMD 1881-1890 p15/209


Registre matricule militaire
Cholet: 1903


Numéro matricule du recrutement: 944

Né le 23 janvier 1883, à La Jumellière canton
de Chemillé, département de Maine et Loire, résidant
à La Jumellière, canton de Chemillé, département
de Maine et Loire, profession de menuisier
fils de feu Pierre et de Garreau Marie Madeleine, domiciliés
à La Jumellière, canton de Chemillé, département de Maine et Loire

Cheveux et sourcils châtain foncé
yeux bleus, front ordinaire
nez épaté, bouche petite
menton rond, visage rond
Taille: 1m64

Appelé à l'activité le 14 Novembre 1904
Arrivé au corps le 14 Novembre 1904
Soldat de 2è classe le 14 Novembre 1904 Certificat de bonne conduite
accordé 

Blessures: Blessé le 14 décembre 1914 à Zillebecke par
balle à l'omoplate gauche
Intoxiqué le 26 avril 1918 par gaz à Grivesne
brûlures de l'épaule, du cou et des bourses par gaz ypérite 

Passé dans la disponibilité de l'armée active le 23 septembre 1905
Passé dans la réserve de l'armée active le 1 octobre 1907
Rappelé à l'activité par le décret de mobilisation générale
le 1 Août 1914, arrivé au corps le 11 août 1914
Parti aux armées le 29 septembre 1914, évacué
blessé le 14 décembre 1914, revenu aux armées le
29 juin 1915, évacué blessé le 26 avril 1918 (zone des armées) intoxiqué
dirigé sur l'intérieur le 10 mai 1918, Revenu au
front le 23 juin 1918 

A accompli une 1ère période d'exercices dans le 77è Régiment d'Infanterie
du 23 Août au 19 Septembre 1909
A accompli une 2è période d'exercices dans le 77è d'Infanterie
du 21 mai au 8 juin 1912
Affecté comme réserviste au 77è Régiment d'Infanterie le 1 juin 1921
Passé à la classe de mobilisation de 1897 (article de loi du 1 avril 1923)
En congé illimité de démobilisation le 9 mars 1919
se retire à La Jumellière
Libéré du service militaire le 15 octobre 1932


Cholet - 1903 - Registre matricule - 2 p574/646


Acte de Mariage
La Jumellière: le 8 juillet 1913


L'an mil neuf cent treize, le huit juillet, à dix heures
du matin, devant nous Benjamin Body, adjoint, rem-
plissant par délégation du maire absent, les fonctions d'officier
de l'état civil de la commune de La Jumellière, arrondisse-
ment de Cholet, département de Maine et Loire, sont
comparus en notre mairie salle ordinaire des mariages, les
portes étant ouvertes au public, Ferdinand Pierre Sécher,
menuisier, célibataire, âgé de trente ans, demeurant avec sa
mère au bourg en cette commune où il est né le vingt trois
janvier mil huit cent quatre vingt trois, ce dont nous nous
sommes assuré sur nos registres de l'état civil, fils majeur de
feu Pierre Sécher, et de Marie Madelaine Joséphine Caroline
Garraud
, sans profession, d'une part. Et demoiselle Jeanne

Henriette Marie Brin
, domestique, célibataire, âgée de vingt
trois ans, demeurant au bourg en cette commune, née à la
Chapelle du Genêt Maine et Loire le dix avril mil huit
cent quatre vingt dix, fille majeure de Félix Brin, tisserand
et de Anne Macé, sans profession, demeurant tous deux à
la Chapelle du Genêt présents et consentants, d'autre part.
Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage
projeté entre eux dont la publication a été faite à la porte
extérieure de notre mairie le quinze juin dernier. Nous
avons consulté sur nos registres de l'état civil l'acte de naissance
du futur époux. Sur notre demande la future épouse nous
a remis la copie de son acte de naissance, cette pièce a été
jointe à nos registres de l'état civil. Aucune opposition au
dit mariage ne nous ayant été signifiée, et faisant droit
à la réquisition des parties, après avoir donné lecture de
toutes les pièces sus mentionnées, et du chapitre sixième
titre cinq de code civil intitulé du mariage, avons deman-
dé aux futurs époux, s'ils veulent se prendre pour mari et
pour femme chacun d'eux ayant répondu séparément et
affirmativement, nous avons prononcé au nom de la loi
que lesdits Ferdinand Pierre Sécher, et Jeanne Henriette
Marie Brin, sont unis par le mariage. Les époux ainsi
que les personnes qui autorisent la présente union
ont déclaré n'avoir pas fait de contrat de mariage. De
quoi fait publiquement avons dressé acte en présence de 1e
Charles Sécher, menuisier, âgé de vingt huit ans, demeurant
à Saint Aubin de Luigné frère de l'époux, 2e Louis Dibert,
briquetier, âgé de trente quatre ans, demeurant en cette
commune beau-frère de l'époux, 3e Henri Brin, tisserand,
âgé de cinquante huit ans, demeurant au Mai sur Evre
oncle de l'épouse, 4e Jean Piou, mécanicien, âgé de cinquante
trois ans, demeurant au Mai sur Evre, oncle de l'épouse.
Et après lecture publique les parties et les témoins ont signé avec nous.

Jeanne Brin Ferdinand Sécher Brin Félix
Anne Masse Brin Brin
Charles Sécher Louis Dibert Piou B Body adjoint


Acte de Décès
La Jumellière: le 30 septembre 1949


Le vingt-neuf septembre mil neuf cent quarante-neuf, vingt trois heure trente
Ferdinand, Pierre Sécher, menuisier
né à la Jumellière Maine et Loire le vingt trois janvier mil huit cent quatre vingt trois
fils de Pierre Sécher
et de Marie-Madeleine Garraud
est décédé en son domicile au bourg en cette commune.
Dressé le trente septembre mil neuf cent quarante-neuf, neuf heures
sur la déclaration de Jean Réthoré, soixante sept ans
journalier
domicilié à La Jumellière qui, lecture faite, a signé avec Nous,
Prince François de Polignac Maire de La Jumellière
officier de l'Etat-Civil.

Rethore F de Polignac