Jacques Granger



Acte de Baptème
Chalonnes Notre Dame: le 27 octobre 1706


Le vingt et septième jour d'octobre mil sept cent six a été baptisé par
nous pr(estr)e vic(aire) soussig(né) Jacques né de cette nuict fils de M(aîtr)e Louis Granger
l'aîné  meunier présent soussig(né), et de Jeanne Oger sa femme, a été
parain Antoine Granger frère de l'enfant soussig(né) et maraine
Marie Janneau femme de Louis Granger le jeune aussi meunier
qui ne sçait signer, les établis sont de cette paroisse. Sont signés à
l'original.

L. Granger Antoine Granger F. Delouche pr(estr)e vicaire

Chalonnes sur Loire - Notre Dame: BMS 1698-1715 p127/198


Naissance de Joseph Granger le 18 janvier 1742 à Sainte Christine (49)
Contrat de mariage
le 19 mai 1744


Le dix neufviesme jour de may
mil sept cent quarente quatre avant
midy
par devant nous Jullien Grimault no(tai)re
royal à Angers et résidant à Chalonne furent
présents Jacques Granger meunier veuf de Jaquinne
Bonamy
demeurant à Jumeaux paroisse de S(ain)te
Christinne d'une part, Pierre Richou aussy meunier
et Marie Denechau sa femme de lui authorisée devant
nous quant à ce avant veuf de Françoise
Courtois, et Marie Richou sa fille, majeure, et de
lad(ite) deffunte Courtois demeurant au Grand Moullin
paroisse de la Jumelière d'autre part, lesquelles parties
traittantes du futur mariage d'entre ledit Jacques
Granger et lad(ite) Marie Richou en a esté accordé les
conventions matrimonialles qui suivent, sçavoir
... dits Granger et Richou futurs conjoints
se sont quant à lad(ite) future de l'authoritté et
consentement dud(it) Pierre Richou son père et de lad(ite)
Denechau sa belle mère, et autres leurs parents cy
après nommés promis et promettent réciproquement
sa foy de mariage et de la solennité en face de s(ain)te
église toutes fois et quantes que l'un en sera
par l'autre requis, tous légitimes empeschements
deffauts, en faveur duquel mariage les futurs
conjoints y entrent avec tous et chacunne leurs
droits, noms, raisons et actions qui consistent
à l'égard de lad(ite) Richou future en la somme de
cent livres soixante et onze livres que ledit Pierre Richou son père luy doit
pour le contennu de l'inventaire fait après le décès
de lad(ite) Courtois sa mère passé devant Fougeray no(tai)re
de Chalonne le ... mil sept cent
trente et deux controllé à ...

le
et comme ... dix années d'intérêts de la ditte somme
de cent soixante et onze livres à lad(ite) future depuis son aage de majorité
montants à cinquante livres trente six livres onze sols led(it) Pierre Richou
pour en demeuré quitte envers elle present jusqu'au partage des livres dud(it) Richou et de lad(ite) Courtois, luy a donné et
donne la jouissance à commancé de ce jour d'une
Pièce de terre sittuée à l'Epinay paroisse de Nevy
contenante neuf boissellées ou environ que led(it)
Granger futur à dit bien sçavoir connoistre
sans qu'il soit tennu au payements desdits devoirs
et toutes autres rentes seigneuriaux et féodaux et
autrement qui peuvent entre d'eux sur quel domicile
sera acquitté pour le tout par led(it) Richou tout en
passé qu'en l'avenir, sans dépendance approuvé qu'il
en soit ... fors les droits et devoirs seigneuriaux
et féodaux envers les seigneurs ... elle releve que les
partyes nous exprime de laquelle pièce de terre
lesd(its) futurs jouiront jusqu'au partage qui sera
fait en héritage avec les cohéritiers de laditte future
en sera cas dud(it)partage ce que la susd(ite)
pièce de terre ne reste point auxd(its) futurs ils en seront
compte à elle vers les aud(its) cohéritiers de lad(ite) Richou
future sur ce que de cent livres comme aussy
si elle est employée dans un autre lot lesd(its)
cohéri il leur sera dut auxd(its) futurs la somme de cent
livres livres pour la pièce de laditte pièce de terre tant pour
le montant de la part de l'ynventaire sur datte
revenant à lad(ite) future que pour les interrets
dycelui qui courreront quequa lorre, de tous lesquels
droits et biens desd(its) futurs et conjoints il en entrera
en la communauté des biens qui s'aquerrera entre eux
par eux le jour suivant laq le lendemain de
leur bénédiction nuptiale la somme de soixante
trente livres en chascunne part par meubles et
communs entre eux ... plus avec ce qui leurs
pourra cy après et soit soit de succession directe ou
collatérales, donnations ou autrement leurs
tiendra respectivement nature et propres patrimoine

en chascun leurs estocs, costes et lignes quant
à tous effets à l'exception des meubles, meublans
qui tomberont dans la future communauté
à laquelle laditte future ses hoirs en ayant cause
pourront renoncer toutes fois et quantes mesme
après la dissolution dud(it) mariage auquel laditte
renonciation, elle et les siens repranderont franc
et quitte en toutes dettes ses habits, linge, bague
mesme un habit de deuil suivant son estat
et générallement tout ce qui sera justifié avoir
esté porté de la part de lad(ite) future communauté
en cas de vendition ou alliénation des propres
desd(its) futurs ils en seront respectivement
récompensés et remplassés sur les biens de lad(ite)
communauté préhalablement laditte future à
tous créancièrement et ou ils en seraient suffisants
à son esgard sur les biens propres dud(it) Granger
futur quand mesme laditte future aurait parlé
auxd(ites) alliénations et venditions, en en serait personnelllement
obligée par sentaines ou autres ailes n'entreront
point en ycelle communauté les dittes passières des
d(its) futurs mais elles seront acquittées par celuy ou
celle qui les aura créées sans que le bien de l'un et de
l'autre en puisse souffrir, desquelles dettes lad(ite) future
sera totalement aquittée par led(it) futur ses hoirs
de l'hipotèque de ce jour, aura lad(ite) future doüaire
suivant la coustume le cas avenant sans que pour
quelques eaux que ce soit il puisse être diminué, car
ainsy les partyes ont le tout voullu reconnu et consenty
stypullé et accepté à quoy tenues ...
obligeants renonçants et dont et fait cy
aud(it) Chalonne Grand Moulin maison dud(it) Pierre
Richou en présence de René Pieux lab(oureu)r mary de
Magdelaine Granger, Joseph et Martin Bonamy et
Marie Tuffereau sa femme, Martin Bonamy et Marie
Vallin sa femme demeurant paroisse de S(ain)t Laurent de
la Plainne, Pierre vallin et Marie Bonamy sa femme
dem(euran)t p(aroi)sse de Chaudefond frères et beau frères dud(it)s futur, Louis Granger et Anthoinne
Granger et Jean Renault mary de Marie Granger
tous nepveux dud(it) futur demeurants paroisse de
Chalonne, Jean Pierre Jean, René, Gabriel, Joseph

Richou frères de lad(itte) future et François Bergeron
serger et Charlotte Humeaux ses beaux frère et soeur
demeurant paroisse de la Jumelière et de Maurice
Trottier m(eu)n(ier) dem(euran)t audit Chalonne et de Pierre Richou
sergent demeurant à Saint Laurent de la Plaine
tesmoins desd(ites) partyes et parents ont dit ne
sçavoir signer à l'exception des soussignés interligne
soixante et onze sans séparé de soixante et onze
livres trente six livres onze sols ne point leurs
trois lignes trente trois mots rayés.

M. Richou P Richou L Granger
J Renault A. Granger J Granger
M Bonamy F. Bergeron Charlotte Humeau
Mari Bonamy M Trottier R. Sieseir Grimault

Archives notariales - Grimault: 5E3 39


Acte de Sépulture
Chalonnes Notre Dame: le 27 décembre 1786


Le vingt sept de décembre mil sept cent quatre vingt six
a été inhumé au cimetière de ce lieu le corps de Jacques
Granger
meunier, âgé de quatre vingt un an, veuf de
Marie Richou, décédé d'hier, ont été présents à sa
sépulture Jacques Granger son fils de la paroisse de

S(ain)t Aubin de Luigné, Mathieu Brossier son gendre de
la paroisse de Beaussé, et François Granger son neveu
de celle ci, lesquels ont signé avec nous.

Jacques Granger Mathieu Brossier Fr. Granger L.M. Batard curé

Chalonnes sur Loire - Notre Dame: BMS 1781-1793 p132/272


Preuves d'ascendance

Au contrat de mariage de Jacques Granger et Marie Richou est présent René Pieux époux de Magdeleine Granger, beau frère du futur marié.

Chalonnes sur Loire Sainte Maurille: le 8 septembre 1721

Le 8 septembre 1721 aprais trois publications de futur mariage
canoniquement faittes tant dans cet église que dans celle de N(otre) Dame
de ce lieu sans qu'il se soit trouvé d'empeschement ny opposition venüe à
nostre conoissance ny à celle du s(ieu)r curé de Nostre Dame comme il nous a
paru par son certificat en dapte du huit du présent mois signé L. Bonvalet,
ont estés fiancés et épousés en mesme jour par nous vicaire soussigné René
Pieux fils défunct René Jean Pieux et de Perine Leduc d'une part et
Magdeleinne Granger fille de defunct Louis Granger et de Jeanne Oger
d'autre part de la paroisse de Nostre Dame, ont estés présents du costé de

l'époux Jean Pieux frère, François Pasquier et Jacques Barault oncles,
et du costé de l'épouse ont estés présents Jeanne Oger sa mère, René, Pierre
et Anthoine les Granger frères de laditte épouse, Nicolas Oger oncle et
plusieurs autres qui n'ont signé.

C. Boulogne vicaire

Chalonnes sur Loire - Sainte Maurille: BMS 1721-1734 p7/245