François Augot



Acte de Naissance
Saint Viaud: le 20 thermidor An VI


Aujourd'hui, vingt thermidor l'an six de la République française à deux heures après-midÿ par devant moi Valentin Augot agent municipal de la commune de Saint Viau canton de Frossay département de la Loire Inférieure chargé de constater l'état civil du citoyen conformément à la loi du vingt septembre mil sept cent quatre vingt douze est accomparû en la maison commune François Augot agriculteur demeurant au chef lieu de cette commune de Saint Viau lequel assisté de Pierre Augot aubergiste son frère et Françoise Evin fille sa belle-soeur les deux majeurs demeurant au chef lieu de cette dite commune de Saint Viau, a déclaré à moÿ Valentin Augot officier public que Marguerite Evin son épouse en légitime mariage est accouchée ce matin sur les quatre heure dans son domicile d'un enfant mâle qu'il m'a présenté et auquel il a donné le prénom de François. D'après cette déclaration que Pierre Augot et Françoise Evin ont certifié conforme à la vérité et à la représentation qui m'a été fait de l'enfant dénommé, j'aÿ rédigé le présent acte sur le registre double à ce destiné que Pierre Augot a signé avec moÿ Françoise Evin et François Augot père ont déclaré ne savoir signer, fait en la maison commune de Saint Viau le jour, mois, et an ci-dessus.

Pierre Augot Augot officier public


Acte de Mariage
Saint Père en Retz: le 26 juin 1827


L'an mil huit cent vingt sept, le mardÿ vint sixième jour du mois de juin à dix heures du matin, devant nous Joseph Blanchard premier adjoint et pour délégation officier de l'état civil de la commune de Saint-Père-en-Retz chef lieu du canton département de la Loire Inférieure sont comparus François Augot charpentier âgé de vingt huit ans, dix mois et dix-neuf jours, natif de la commune de Saint-Viaud en ce canton et demeurant au Biais son domicile en cette commune ainsi qu'il résulte de son acte de naissance en dâtte du sept aout mil sept cent quatre vingt dix huit à nous représenté, fils majeur de François Augot journalier présent et consentant au dit mariage et demeurant en cette ville et de Marguerite Evain ses père et mère d'une part;

 et Marie-Agnès Bichon cultivatrice âgée de vingt et un ans quatre mois et dix neuf jours native de la commune de Chauvé en ce canton et domiciliée de cette commune et demeurant chez son père à la métairie des Biais ainsi qu'il résulte de son acte de naissance en dâtte du douze février mil huit cent six à nous représentée, fille majeure de Etienne Bichon laboureur présent et consentant au dit mariage, et de Anne Giraudet ses père et mère d'autre part.

Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux; et dont les publications et affiches ont été faites à la principalle porte de notre maison commune savoir la première le dimanche dix du mois de juin et la seconde le dimanche dix sept du même mois de l'an mil huit cent vingt sept à l'heure de midÿ.

Aucunes oppositions au dit mariage ne nous ayant été signifiée faisant droitte à leurs réquisitions après avoir donné lecture de toutes les pièces cy dessus mentionnée et du chapitre six du titre du code civil intitulé du mariage avons demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme. Chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement déclarons au nom de la loi que François Augot et Marie Agnès Bichon sont unis pour le mariage.

De quoi avons dressé acte en présence des sieurs Pierre Durand laboureur âgé de cinquante six ans et demeurant en la commune de Chauvé oncle de l'épouse, Mathurin Giraudet laboureur âgé de quarante neuf ans et demeurant aussi en Chauvé oncle de l'épouse, tous les deux du côté maternelle René Marteau propriétaire âgé de soixante neuf ans et demeurant à Nantes, ami de l'époux et Martin Moreau laboureur, âgé de vingt quatre ans et demeurant en cette commune beau-frère de l'époux.

Lesquels après qu'il leur en ait été donné lecture, le deuxième témoin et le troisième ont signé avec nous, les pères des époux et les parties contractantes ont déclaré ne savoir signer.

R Marteau M Giraudet Blanchard

Saint Père en Retz: D 1827 page 5/13


Naissance de Angélique, Augustine Augot le 22 novembre 1844 à Saint Père en Retz (44)
Acte de Décès
Saint Père en Retz: le 11 mai 1876


L'an mil huit cent soixante seize, le onze mai à six heures du matin, par devant nous Justin Vallée, maire, officier de l'état civil de la commune de Saint-Père-en-Retz, chef lieu de canton, arrondissement de Paimboeuf, département de la Loire Inférieure, sont comparus Pierre Louis Bourdic, rentier, âgé de cinquante-six ans et Michel Baconnais, marchand, âgé de quarante ans, tous deux demeurant séparément en cette ville, amis du défunt ci-après, lesquels nous ont déclaré que ce jour à une heure du matin, François Augot, charpentier, âgé de soixante dix-sept ans, né à Saint-Viaud, fils de feus François Augot et de Marguerite Evain, veuf à son décès de Marie-Agnès Bichon, est décédé en sa demeure en cette ville ainsi que nous nous en sommes assuré. Lecture faite du présent acte aux comparants, nous l'avons signé avec eux les dits jour, mois et an.

Bourdic Baconnais Vallée